Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Notre voyage devait commencer le 27 Décembre mais le bateau, déjà engagé sur une rotation entre la base et Hobart (en Tasmanie) avant la notre, a été retardé. Les conditions de glace et les tempêtes rendent toujours les choses un peu plus difficiles…
Finalement, nous sommes partis de Brest le 1er Janvier, direction Hobart. Notre voyage en avion est passé par Paris, Singapour, Melbourne, et enfin Hobart (en tout 2 jours de voyage environ). Ici, c’est l’été, une température aux alentours de 23°C et tout est en fleur. Le contraste avec la Bretagne du mois de Décembre avant notre départ est assez saisissant. Nous avons donc pris nos quartiers sur L’Astrolabe, notre bateau pour la traversée, dans une cabine à 6 personnes. Toutes les bannettes (les couchettes) sont équipées avec des bords hauts pour nous éviter de tomber du lit pendant la nuit lors de la traversée de 6 jours qui est souvent très agitée. Nous allons en effet traverser les 40èmes, le 50èmes et les 60èmes de latitude Sud, zone célèbre pour les tempêtes qui y sont fréquentes. La traversée durera environ 6 jours, avec assez peu de choses à faire, sauf travailler sur son ordinateur. Les nouvelles que nous recevons de Dumont d’Urville (DDU, en plus court) ne sont pas très encourageantes pour le moment. Au lieu de se rompre comme elle le devrait à cette saison, la glace tend à se reformer. Tout peut changer rapidement mais, pour le moment, notre recherche ne peut pas se passer avec les conditions de glace autour de DDU. Une seule solution : attendre que les conditions changent ! Notre bateau apporte aussi le ravitaillement (matériel, fioul, nourriture) pour la base et les autres qui en sont dépendantes. Il est donc essentiel que nous arrivions là-bas pour décharger tout cela.

Embarquement sur L'Astrolab à Hobart

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :