Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 la pêche en mer quand il n’y a pas de mer... (texte de Pierre)

Cela fait une semaine que nous sommes arrivés à Dumont D’Urville. Les journées sont bien remplies, et il n’y a même pas l’excuse de la nuit, puisqu’il fait jour tout le temps ici !

Notre programme de recherche prévoyait l’utilisation d’un petit bateau disponible à la base, afin de récolter les vers qui font l’objet de nos études. Mais comme la banquise est toujours présente et bien épaisse cette année, le bateau reste au garage... Nous devons donc, quand le temps n’est pas trop mauvais, chercher des solutions de remplacement. Ces jours-ci, nous avons déployé des séries de pièges en différents endroits mais nous n’avons pour le moment pêché que des poissons et des amphipodes (des petits crustacés proches des puces de mer).

Partir à la pêche cela veut donc dire marcher sur la banquise pendant parfois plusieurs heures. C’est impressionnant de se dire qu’il y a toute cette eau sous nos pieds (parfois plus de 100 m). Nous devons respecter des consignes de sécurité strictes : ne jamais partir seul, avoir toujours une radio et prévenir de notre départ et de notre retour, emporter un bâton de marche, une corde de 10 m et un sac d’affaires sèches de rechange. Et oui, il y a parfois des gens qui passent à l’eau ! On fait donc très attention où on pose les pieds et on apprend très vite à reconnaître les différents types de glace.

Nous avons donc besoin d’eau libre pour poser nos pièges. Pour cela nous avons deux solutions. Nous pouvons retourner sur des trous faits dans la glace par nos collègues plongeurs de la rotation précédente. Cela veut dire que nous devons régulièrement entretenir ces trous pour éviter que la glace ne se reforme. Ou bien, nous pouvons rechercher des zones naturellement libres de glace. On appelle ça des "rivières". Il y a souvent de nombreux manchots adélie autour de ces rivières, mais aussi des phoques de Weddell, l’espèce la plus courante ici.

Bientôt, nous espérons aussi avoir l’aide du plongeur de la base, qui ira nous récolter des échantillons directement au fond. En attendant, nos aquariums sont installés dans nos laboratoires et fonctionnent correctement. Nous sommes prêts !

 la pêche en mer quand il n’y a pas de mer... (texte de Pierre) la pêche en mer quand il n’y a pas de mer... (texte de Pierre) la pêche en mer quand il n’y a pas de mer... (texte de Pierre)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :